Ségolène ROYAL sur France 3 : moralisation du capitalisme financier, industrie, vie chère ...

Publié le par CORDIEZ Daniel

Ségolène Royal était l’invitée de Soir 3 politique sur France 3 le dimanche 19 juin.

 

Elle a traité, à partir de l’actualité sur la Grèce, de la moralisation du capitalisme financier, proposant une réforme bancaire en deux volets :

- que les pays européens ensemble "obligent les banques à consacrer une partie de leurs fonds à financer les entreprises, c’est-à-dire l’économie réelle"

- et que "sur la spéculation", on prélève "une taxe, puisque les socialistes européens ont proposé une taxe de 0,005% qui permet de produire 200 milliards d’euros".

 

La candidate aux primaires socialistes a également proposé "que l’Europe protège, de façon ciblée et circonstanciée, son industrie", notamment lorsque "les pays concurrents ne respectent pas les normes sociales".

Elle a ensuite souligné "qu’il ne s’agit pas de mettre des barrière de protectionnisme sur toute l’Europe, mais ciblées sur les industries qui sont injustement concurrencées par les pays émergents".

 

Interrogée sur le refus de donner un coup de pouce de François Fillon à donner un coup de pouce au SMIC au 1er juillet, Ségolène Royal a martelé : "Je pense que c’est scandaleux"; rappelant que dans le même temps le gouvernement faisait un cadeau fiscal aux plus riches – un allègement de l’ISF de 2 milliards d’euros. Face à l’inaction du gouvernement, Ségolène Royal a fait des propositions concrètes :

 

"Moi je propose un coup de pouce au SMIC bien évidemment,

mais surtout le blocage de 50 produits de première nécessité alimentaires et d’entretien, dans tous les réseaux de distribution, pour que les Français puissent faire leurs courses sans voir leur pouvoir d’achat diminuer et je propose le blocage du prix de l’énergie."

 

Ségolène Royal invitée de "Soir 3 Politique" - par  segolene-royal

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article